L'année la plus longue

L ann e la plus longue Un jour Albert Langlois explique son fils Thomas en quoi il n est pas comme les autres Pour pr server l quilibre pr caire du monde pour que s accordent la r volution des plan tes et le tic tac atomi

  • Title: L'année la plus longue
  • Author: Daniel Grenier
  • ISBN: null
  • Page: 310
  • Format: Paperback
  • Un jour, Albert Langlois explique son fils Thomas en quoi il n est pas comme les autres Pour pr server l quilibre pr caire du monde, pour que s accordent la r volution des plan tes et le tic tac atomique des horloges suisses, Thomas ne peut pas exister tous les ans Quelque part dans une des salles secr tes de la Royal Society, ou dans les souterrains de la Rome des paUn jour, Albert Langlois explique son fils Thomas en quoi il n est pas comme les autres Pour pr server l quilibre pr caire du monde, pour que s accordent la r volution des plan tes et le tic tac atomique des horloges suisses, Thomas ne peut pas exister tous les ans Quelque part dans une des salles secr tes de la Royal Society, ou dans les souterrains de la Rome des papes, on a d cid de son sort, plusieurs si cles auparavant.Puis Albert dispara t Il retourne dans le nord, avec son secret et ses carnets de notes contenant l ensemble de ses recherches, et Thomas se met grandir comme les autres, entour des Appalaches et du quotidien des rues chaudes de Chattanooga, Tennessee.Son corps aurait d ralentir, mais les v nements se sont pr cipit s.Roman des territoires ternels et des destin es fragiles, des tribus d port es et des guerres civiles l gende d une autre poque qui cherche conqu rir la n tre et la transcender, L ann e la plus longue se nourrit autant de la magie du Benjamin Button de Fitzgerald que des fabulations historiques de Ferron Daniel Grenier signe avec ce premier roman une grande pop e am ricaine traversant trois si cles, une histoire inoubliable de vies trop courtes et de vies sans fin.

    • [PDF] Download ✓ L'année la plus longue | by á Daniel Grenier
      310 Daniel Grenier
    • thumbnail Title: [PDF] Download ✓ L'année la plus longue | by á Daniel Grenier
      Posted by:Daniel Grenier
      Published :2019-09-22T21:56:24+00:00

    1 thought on “L'année la plus longue”

    1. Oh quel livre merveilleux. (Plus à venir quand j'aurai trouvé comment dire ce que je veux dire dessus.)Une coupelle de semaines plus tard, (presque) remise de mes émotions :Ces temps-ci, je pense beaucoup à l'ambition en littérature. Qu'est-ce que c'est, que d'écrire un roman ambitieux? Est-ce que c'est tendu vers l'extérieur, vers le loin de soi -- explorer minutieusement une époque autre que la sienne? des réalités socio-économiques qu'on n'a pas vécues? des rapports au corps qui s [...]

    2. Ce livre, à cause du récit qui se promène entre les époques, m’a rappelé les films où on rencontre divers personnages et où on ne comprend qu’à la fin les liens qui les unissent. Cependant, ici, on connaît bien les relations entre les gens du récit dès le début : ce sont des liens filiaux. Ce qu’on découvre, au fil des pages, ce sont les fois où ces gens se sont croisés ou ont eu des rendez-vous manqués à travers les époques.J’avoue avoir eu de la difficulté à embarqu [...]

    3. À 150 pages : L'écriture est belle, la narration originale, mais j'ai ben d'la misère avec tous ces sauts dans le temps. Difficile aussi de m'attacher aux personnages puisqu'on ne les côtoie que pendant quelques pages et déjà on passe à quelqu'un d'autre.Je vais persister dans ma lecture. Parait qu'aux deux tiers, ça débloque. Mais je trouve ça loooooong !Je l'ai fini, mais plus par curiosité que par intérêt réel. J'en avais entendu tellement de bien ! Je ne comprends pas trop l'en [...]

    4. I'm giving this book 2.5 stars. This book was a mixed bag. I thought about dropping it and I was close to but it got interesting in part 2 when I was introduced to Amie Bouldoc, a man born on a leap year, who mysteriously ages slowly compare to others. His story of living through centuries, through wars, turmoils and personal love and lost were interesting. But I do have to say, I didn't care for any of the protagonists, especially Amie and Albert.I thought I knew what the author was trying to c [...]

    5. un moment donné, deux personnes tombent en amour en parlant de comment ça se dit en anglais des oeufs tournés et de comment ça se dit en français sunny side up dans un greasy spoon de Chattanooga, j'ai failli brailler tellement c'est beau.

    6. Ishj'ai horreur de dire cela, mais cette lecture a été pour moi, une solide perte de temps.Si j'ai eu de l'intérêt pour le personnage de Thomas au départ, dès que l'histoire s'est déplacée vers Albert et Aimé, j'ai perdu TOUTE motivation pour l'histoire. J'ai parcouru les pages sans être intéressée et sans comprendre le but. Si l'histoire termine avec Thomas, je dois avouer que je n'ai pas retrouvé ma flamme du début et je n'ai pas du tout compris le but de ce roman.equoi????

    7. It is not to be said I give up on a book. Yet there were many times I was sorely tempted to do just that with this finalist for the Governor General's Literary Award for French Fiction, by Daniel Grenier. Perhaps that lack is due to the translation. The story Grenier tells is a Methuselah tale, and one which doesn't bring much new to this oft-used literary device, and told from the perspective of an unreliable narrator. That choice brings to the telling a cool, distant tone, and in this reader's [...]

    8. La troisième fois était la bonne!Quelle histoirequelles histoires en fait. Et dire que c'est le roman d'un tout jeune écrivain. Projet ambitieux, un peu fou.Projet qui fait réfléchir à la vie, sa fin, au rêve d'immortalité de l'homme, au temps qui passe et qu'on voudrait retenir ou au contraire voir filer le plus vite possible.Trois personnages principaux donc, nés un 29 février et qui de ce fait peuvent espérer à ou subir l'immortalité.Trois personnages qui de la conquête de Québ [...]

    9. Not many reviews of this English translation of a Quebec author's GG Award shortlisted nominee debut novel. I read the one in the April 4 National Post. The only non-publisher/sales reviews were one on good reads, and a shorter one in the Globe and Mail. Both mention similar positives and concerns with this debut novel. The premises sound interesting. It uses magical realism, with those born on Feb. 29 living four times as long as others. I am not always as fond of this particular approach, but [...]

    10. J'ai trouvé ce récit ennuyant et sans histoire. L'écriture est très soutenue mais ce n'est pas à la portée de tous, surtout quand l'intrigue de l'histoire n'est pas Intriguante.

    11. Vous êtes vous toujours demandé ce qui pourrait bien survenir à notre corps lorsque l'on naît un 29 février? C'est ce que propose ce roman de Daniel Grenier alors que l'on suit les aventures de deux hommes, Thomas et Aimé, nés cette date fatidique, échappant au temps et vivant les années les plus longues de leur vie. J'admire le travail historique de l'auteur, son souci du détail et la force de ses intrigues, bien qu'à certaines occasions, celles-ci languissent et auraient pu être co [...]

    12. Je n'ai trouvé aucun intérêt pour ce livre. Les personnages m'ont été au mieux indifférents, mais souvent même antipathiques, l'intrique et le style me sont restés hermétiques, jusqu'à l'épilogue dont je n'ai vraiment pas compris l’intérêt.

    13. J'ai beaucoup apprécié ce roman. Malgré qu'on n'apprend peu d'éléments sur l'histoire, le récit m'a semblé très intéressant et différent. J'ai e les livres qui me laisse à réfléchir pendant un certain moment , celui-ci en est un. J'ai presque le goût de le relire. Hautement suggéré.

    14. L'année la plus longue est trop longue.Le roman a des très beaux et intéressants passages, mais le tout est moins que la somme de ses parties. Ou quelque chose du genre

    15. Publié sur le webzine Les MéconnusNote: Depuis dix ans, trônait au plus haut sommet de mon palmarès personnel un roman portant le nom d’un petit village de l’Alaska. Indétrônable, dans ma tête, ce roman restait le roman des romans… jusqu’à ce que je lise L’année la plus longue de Daniel Grenier. Trois générations. Aimé, Albert, Thomas. Trois hommes de leur temps. Daniel Grenier, l’écrivain et machiniste derrière le roman remarquable qu’est L’année la plus longue (L [...]

    16. J'ai été pas mal confuse pendant la première centaine de pages (il y en a 400 en tout ). Je n'arrivais pas a rentrer dans l'histoire et je devais me forcer pour avancer ma lecture. Les sauts de dates rendaient le tout très désordonné. Bien que l'idée générale (l'homme qui vieillit au rythme des années bissextiles) soit originale, d'après moi, le voyage dans le temps n'a pas été employé très efficacement. Je trouve aussi que l'auteur nous donne beaucoup de details inutiles; on dira [...]

    17. Un gros 3,5 ⭐️. Très bon livre mais je pense que mes attentes étaient un peu trop élevées probablement dû à toutes les excellentes critiques que j'en avais reçu.

    18. Un beau voyage à travers le temps et l'espace nord-américain. la seconde partie était donc succulente, pour moi. dommage que le roman soit partiellement gâché par 1) un narrateur qui parle régulièrement et directement à son lecteur (et assume qu'il habite le Québec!) et 2) la magie bisextienne qui, dans la troisième partie, est brisée et remplacée par le progrès scientifique! ça fait quand même peur la fin, sérieux. p.s.: franchement, ça aurait aussi était pas pire d'avoir un m [...]

    19. J'ai lu le 1er chapitre -- ou prologue, si je me rappelle bien --, et j'ai cessé ma lecture, car je trouvais ça ennuyant comme la pluie. Ça m'a rappelé Les Luminaires de Eleanor Catton, en ce sens. De beaux romans historiques ambitieux et maîtrisés, mais que je ne sens pas venir de l'humanité de l'auteur, de son intellect plutôt.

    20. Ouain. C'est monté comme un film un peu déjanté qui n'aide pas à garder l'attention. J'imagine qu'il faut accepter le fait que le personnage principal ne vieillit d'un an qu'à tous les 29 février. L'écriture manque de fini.

    21. Personnages attachants, liens intéressants entre eux, j'ai aimé les sauts dans le temps même si au début c'était un peu dur de s'y retrouver. Petit côté fantastique intéressant, mais une finale un peu décevante. L'idée du 29 qui revient constamment est intéressante aussi et mystérieuse !

    22. L’année la plus longue—Daniel Grenier’s first novel following an initial collection of short stories, also published by Le Quartanier—is impressive both in scope and ambition. It is the "story of a man who couldn’t grow old," a saga of epic proportions.Full review at quebecreads/longue

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *